Actualité

France vue sur mer : mobiliser les territoires pour valoriser le sentier du littoral

Publié le 04/03/2021

Passage du sentier du littoral le long des Criques de Porteils sur le site naturel du Racou, Languedoc-Roussillon, DPM (Domain Public Maritime)
Crédits : Arnaud Bouissou / Terra
Lancée le 4 mars par Annick Girardin, ministre de la Mer, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité, l’initiative « France vue sur mer » a pour objectif d’améliorer la qualité et l’attractivité du sentier du littoral, en augmentant les moyens consacrés aux opérations de création de portions de sentier et de restauration. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de relance, avec une enveloppe initiale de 5 millions d’euros.

Une ambition : mettre en lumière le sentier du littoral, le rénover et le compléter d’ici à 2022

Ouvert uniquement aux piétons, et long de plus de 5 800 km aujourd'hui, le sentier du littoral permet à chaque citoyen d’accéder librement aux paysages littoraux. Dans le contexte de la crise sanitaire, ces espaces représentent des espaces de liberté essentiels. En outre, ils sont également un vecteur important d’attractivité pour les collectivités concernées.

L’initiative « France vue sur mer » porte une ambition : augmenter substantiellement les moyens consacrés aux opérations en accélérant la création de portions de sentier, en réduisant les discontinuités et en participant à la restauration des espaces là où ils sont dégradés et très peu sécurisés. Au travers de ces actions de valorisation, il s’agira aussi d’en améliorer la qualité et l’attractivité.

Elle porte également une volonté de donner une identité nationale à ce sentier, déclinable et appropriable à l’échelon local pour le bénéfice des territoires.

Grâce à cette initiative, 1 200 km doivent être ouverts dans les années à venir.

Une méthode : mobiliser toutes les parties prenantes autour de l’initiative

L’initiative « France vue sur mer » est fédératrice et sa réussite repose sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs : l’État et ses services, mais aussi les territoires et les citoyens.

L’enjeu est simple : renforcer les liens entre les communes, les départements, les régions et les services de l’État en lien avec ses opérateurs. Pour ce faire, une gouvernance souple pourra être mise en place sous l’égide des préfets afin d’établir de façon partenariale des feuilles de route et de coordonner les actions. Une attention particulière sera portée aux actions proposées par les élus, en particulier les maires des petites communes.

Dans ce cadre, le Cerema, qui œuvre chaque jour pour accompagner les territoires dans la mise en place des politiques publiques, a été choisi par le Gouvernement pour conduire l’opération.

Parallèlement, les citoyens et la société civile sont invités à s’emparer de ces enjeux par l’organisation d’événements locaux.

 

Vous êtes un maître d’ouvrage public et souhaitez faire une demande d’aide pour ouvrir des sentiers ?

Six premiers projets retenus

L'appel à projets « France vue sur mer » est dorénavant rentré dans sa phase opérationnelle. Le 13 avril dernier s'est tenu le premier comité de pilotage interministériel de sélection des candidatures. Au total, 6 dossiers de collectivités répartis sur 3 façades maritimes ont retenu l'intérêt du comité.

Découvrez plus d'information sur les projets retenus dans le communiqué de presse ci-dessous.

Vous avez une question ?