Communiqué de presse

Hervé Berville, secrétaire d’Etat chargé de la Mer, annonce la prolongation de l’aide carburant pour les pêcheurs

Publié le 29/07/2022

En déplacement au port de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ce vendredi, le secrétaire d’Etat chargé de la Mer Hervé Berville a annoncé la prolongation du dispositif d’aide carburant pour les pêcheurs.

L’aide au carburant mise en œuvre depuis le 17 mars visant à compenser 35 centimes par litre de carburant acheté pour le secteur de la pêche devait prendre fin le 31 juillet 2022.

Au regard des conséquences de la guerre en Ukraine qui perdurent sur le secteur de la pêche et un prix du carburant qui reste à un niveau élevé pour les professionnels de la pêche à la suite des dernières sanctions prises à l’encontre de la Russie, un maintien du dispositif d’aide a été décidé par la Première ministre Elisabeth Borne, sur proposition du secrétaire d’Etat.

L’aide sera prolongée jusqu’au 30 septembre 2022, son montant restera de 35 centimes (hors taxes) par litre de gasoil. Elle concernera l’ensemble des professionnels dans un périmètre inchangé et représentera un engagement financier de l’Etat pouvant représenter jusqu’à 18 millions d’euros.

En parallèle, Hervé Berville qui s’est rendu la semaine dernière à Bruxelles, a obtenu auprès de la Commission européenne le relèvement du plafond de l’aide supplémentaire dans le cadre de l’encadrement temporaire Ukraine à hauteur de 105 000 €.

Le secrétariat d’Etat chargé de la Mer a indiqué que le soutien public a vocation à être progressivement remplacé par des mécanismes de solidarité renforcés au sein de la filière : l’ensemble des maillons de la filière pêche doivent être en mesure de proposer des actions structurelles pour renforcer la compétitivité du secteur et sa durabilité, et ainsi soutenir les pêcheurs et mareyeurs.

Hervé Berville a proposé que l’Etat accompagne la filière dans cette dynamique et pour ce faire dès la fin août, les acteurs de la grande distribution, les mareyeurs et les pêcheurs seront réunis par le gouvernement pour construire un mécanisme qui puisse assurer la pérennité de la pêche française.

Comme je m'y étais engagé dès ma prise de fonctions, ma priorité est d'apporter des solutions concrètes aux pêcheurs et aux mareyeurs fortement impactés par l'augmentation des prix du gasoil des bateaux. Sur ma proposition, la Première Ministre a donc décidé le prolongement de l'aide carburant qui devait prendre fin au 31 juillet. J'ai également obtenu de la Commission européenne un relèvement du plafond des aides d'Etat par entreprise. Avec ces mesures où le Gouvernement prend toute sa part, les pêcheurs pourront bénéficier de davantage de visibilité pour passer le cap de ces prochains mois. Je travaillerai aussi sur le long terme avec l'ensemble de la filière pour poursuivre cette démarche en défendant les acteurs et les soutenant pour consolider de façon pérenne la filière de pêche française et renforcer sa compétitivité car elle est garante de notre souveraineté alimentaire.

Hervé Berville, secrétaire d'Etat chargé de la Mer