La Fabrique numérique : l’incubateur de services numériques du pôle ministériel

Accompagner, soutenir et porter les agents « intrapreneurs » des ministères en charge de l’écologie et des territoires : tel est l’objet de la Fabrique numérique. Inauguré le 26 janvier 2018, cet incubateur accélère le développement de « startups d’État » qui offrent de nouveaux services numériques accessibles à tous et répondant aux besoins des usagers.

Mis à jour le 12/10/2020

Dans un contexte où le numérique transforme la société et réinterroge les politiques publiques, les ministères de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires en Relation avec les collectivités territoriales ont mis en place un incubateur interne : la Fabrique numérique.

Les produits conçus et développés au sein de la Fabrique numérique apportent un service aux utilisateurs - entreprises, collectivités, citoyens - et répondent à un problème réel, clairement identifié, qui touche aux politiques publiques et aux missions de service public. Chaque produit mesure en continue son impact : “en quoi la solution apportée rend véritablement un service utile ?”

C’est donc un levier pour améliorer le service à l’usager, faire évoluer la posture de l’État vis-à-vis des acteurs de la société et rendre plus efficaces les processus internes.

Comment fonctionne l’incubateur ?

Des appels à candidatures réguliers permettent à tous les agents du pôle ministériel de proposer leurs idées. Les agents retenus à l’issue d’un passage devant les directeurs d'administration du ministère endossent le rôle d’intrapreneur pour concevoir une première version de leur produit en 6 mois (renouvelables) à l’aide d’un coach et d’un développeur mis à disposition par le Secrétariat général.
La Fabrique numérique réunit aujourd’hui une quarantaine de faiseurs : agents intrapreneurs, développeurs, product owner, business developer, coach produits, UX designer.
Son modèle est directement inspiré de la démarche « startup d'État », et elle fait partie de la communauté beta.gouv.fr

Voir aussi les startups du ministère de la Transition Ecologique

Sujet de votre message