Lancement d'un appel solennel depuis les Nations unies à New-York pour la conclusion d’ici début mars du traité de protection de la haute-mer (BBNJ)

Mis à jour le 23/02/2023

Communiqué de presse

Partager cette page

Le Secrétaire d’État chargé de la mer Hervé Berville, l’actrice Jane Fonda, l’UICN, Greenpeace et les ONG de la High Seas Alliance lancent un appel solennel depuis les Nations unies à New-York pour la conclusion d’ici début mars du traité de protection de la haute-mer (BBNJ)

En déplacement à New-York dans le cadre de la reprise de la 5ème session de négociations du traité des Nations unies pour la protection de la biodiversité en haute-mer (BBNJ), Hervé Berville a lancé ce mardi 21 février un appel solennel à la communauté internationale à conclure ce traité majeur, aux côtés de l’actrice et activiste Jane Fonda, de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et des ONG de la High Seas Alliance. Ce traité, en discussion depuis près de 18 ans, a vocation à élaborer un instrument international juridiquement contraignant pour la conservation et l’utilisation durable de la biodiversité marine des zones ne relevant pas de la juridiction nationale.



Après avoir travaillé depuis l’été 2022 à maintenir l’impulsion politique et la mobilisation qui avaient émané de la dernière session de négociations, Hervé Berville a réaffirmé à New-York l’engagement de la France pour conclure en 2023 un accord ambitieux et équilibré pour la protection de la haute-mer, qui soit adopté par un maximum de pays et qui garantisse à la fois la préservation de l’océan et l’utilisation durable des ressources marines.

 

Après avoir rappelé les moments-clés de l’année 2022 en faveur de la protection des océans, avec l’obtention d’un accord à la Cop15 de Montréal pour la protection de 30% des terres et des mers d’ici 2030, après la Cop27 en Egypte et l’annonce par le Président de la République Emmanuel Macron du soutien de la France à une interdiction totale de l’exploitation minière des grands fonds marins, après le One Ocean Summit de Brest, Hervé Berville a insisté sur la nécessité pour la communauté internationale de se saisir de ce momentum politique pour faire aboutir les négociations actuellement en cours pour le traité « BBNJ ».

« Il s’agit probablement de l’un des traités des Nations unies les plus importants de ces prochaines décennies. Nous devons mettre l’océan au cœur de nos discussions diplomatiques, au cœur de nos priorités politiques et nous devons avoir de l’ambition, avec la conclusion d’un traité de protection de la haute-mer qui soit efficace, équilibré et universel, et avec une mise en œuvre concrète. Un seul acteur isolé ne pourra relever ce défi, c’est pour cela que nous devons construire la coalition la plus large possible entre Etats, scientifiques, ONG, secteur privé et société civile. »

Hervé Berville

Pour accéder au replay complet de la conférence de presse : https://media.un.org/en/asset/k1t/k1tc9rzeqz