L’application DONIA, pour des balades en mer respectueuses de l’environnement

Mis à jour le 21/02/2024

Actualité

Pour vos escapades en mer Méditerranée, l’application DONIA vous apporte une aide à la navigation et à l’ancrage tout en préservant les écosystèmes fragiles qui vous entourent.

Illustration - Port de plaisance de Banyuls

Arnaud Bouissou / Terra

Des cartes gratuites pour les plaisanciers

Disponible sur smartphone et tablette, l’application DONIA vous permet de bénéficier de cartes marines précises et enrichies de multiples informations.

En plus de rappeler la réglementation en mer, DONIA fournit des renseignements inédits en mer et à terre : des cartographies précises des écosystèmes marins, de la bathymétrie, des images satellites, des points d’intérêt, des points d’ancrage préférentiels, et de nombreux sites particuliers (sites de plongée, ports, sentiers sous-marins, etc.).

En téléchargeant l’application, vous rejoignez une communauté solidaire où vous pourrez partager des informations avec d’autres utilisateurs, notamment sur les dangers aperçus en mer (obstacles, accidents, méduses, alerte SOS).

Des ancrages respectueux pour sauver la posidonie

Malgré les mesures de protection, les herbiers de posidonie sont menacés par les activités humaines. Dans le bassin méditerranéen, ils ont perdu 10 % de leur surface durant les 100 dernières années. Une des causes de leur déclins est l’ancrage des navires de plaisance.

Face à ce constat, Andromède océanologie a créé DONIA en 2013, en partenariat avec l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse. Elle permet à tout plaisancier, pêcheur, plongeur ou capitaine de yacht de se positionner par rapport à la nature des fonds et d’ancrer en dehors des herbiers sous-marins, dans le respect de la loi.

Si l’olivier est le symbole de la Méditerranée continentale, la posidonie est celui de la Méditerranée sous-marine. Plante à fleurs dans les fonds côtiers, elle est un trésor écologique, rendant de nombreux services. D’après les scientifiques elle est d’une très grande richesse pour les écosystèmes marins et participerait à la capture de carbone, plus efficacement que nos forêts.