Le Conseil national de la Mer et des Littoraux (CNML) rend un avis favorable au projet de Stratégie nationale Mer et Littoral

Mis à jour le 21/11/2023

Communiqué de presse

Hervé Berville, Secrétaire d’Etat chargé de la Mer a salué ce vendredi 17 novembre l’avis favorable rendu par le CNML sur la Stratégie nationale Mer et Littoral.

La SNML, instrument pour la mise en œuvre de la planification écologique en mer, oriente la politique du secteur maritime français pour les six ans à venir et accompagne la transition à l’horizon 2050 pour l’ensemble des acteurs de de la mer et des territoires littoraux de l’hexagone et des territoires ultramarins. La stratégie identifie quatre grande priorités : neutralité carbone, biodiversité, équité sociale et économie maritime.

Le document a été co-construit par un dialogue entre l’Etat et les membres du CNML, qui comprend des représentants des élus, des syndicats, des entreprises, des ONG et des scientifiques, issus de tous les territoires français. La SNML intègre également les contributions des différentes façades maritimes. Le document a été soumis à la consultation publique pendant deux mois : celle-ci a rassemblé près de 3600 contributions très majoritairement favorable au projet.

A la suite de cette consultation, la SNML a été enrichie par les travaux du bureau du CNML présidé par la députée Sophie Panonacle, pour :
-    mieux prendre en compte les enjeux des territoires ultramarins,
-    renforcer l’égalité femmes-hommes dans le secteur maritime,
-    mieux intégrer les enjeux du secteur de la conchyliculture.

La stratégie a désormais vocation à être  approuvée par la Première ministre par décret.

Dans la continuité du travail réalisé sur la Stratégie nationale Mer et Littoral, le CNML, véritable « parlement de la mer national », suivra les travaux des débats publics qui débutent ce mois dans chaque façade maritime de l’hexagone, notamment pour définir les zones de développement de l’éolien en mer à échéance 2033 et 2050 ainsi que pour identifier les zones de protection forte sur le plan environnemental.

Un groupe de travail sera par ailleurs constitué au sein du CNML pour approfondir les enjeux de  la pêche de loisir.

Le CNML sera un acteur important  la préparation de l’année de la Mer qui débutera en septembre 2024 et du Sommet des Nations Unies pour les Océans organisé en France à Nice en 2025.

 

« La Stratégie nationale Mer et Littoral, écrite avec l’équipe de France du maritime et votée ce jour, est un cadre de référence concret et lisible pour tous les décideurs et citoyens. Elle sera la boussole de la stratégie de l’Etat pour les années à venir »

Hervé Berville