Actualité

L’océan à la table des négociations de la COP26

Publié le 05/11/2021

Crédits : Damien Carles
#OceanActionDay, c’est la journée dédiée à l’océan lors de la COP26, qui se tient le vendredi 5 novembre. Source de vie, d’oxygène et de biodiversité, l’océan est au cœur des préoccupations de notre siècle et regorge de solutions pouvant contribuer à lutter contre le changement climatique. Du 31 octobre au 12 novembre 2021, la COP26 offre aux pays signataires de l’Accord de Paris l’opportunité de partager leur regard sur ces enjeux et de dessiner ensemble des solutions pour un futur durable et décarboné.

Préserver et valoriser les océans pour soutenir les objectifs de réduction des gaz à effet de serre

En 2021, s’est ouverte la décennie des Nations unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. L’enjeu ? Mobiliser les acteurs du monde entier afin de mettre la science au service de la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 14 sur l’océan.

L’océan représente plus de 70 % de la surface de la planète et il produit plus de la moitié de l’oxygène que nous respirons. L’espace océanique représente également le plus grand écosystème de la planète. Face au changement climatique, la préservation et la valorisation de l’océan apparaissent comme des priorités pour permettre la construction d’un monde durable.

Après avoir fait l’objet d’un traitement spécifique lors du congrès mondial de la nature de l’UICN, l’océan occupe une place de choix dans la COP26, avec plusieurs sessions dédiées.

L’après-midi du 5 novembre propose des échanges autour d’une thématique : prendre soin de la santé des océans pour un monde plus résilient et décarboné.

Ces discussions sont ouvertes par OneOceanScience, le tour du monde digital des sciences océaniques et climatiques porté par l’Ifremer et lancé le 25 octobre dernier. Une initiative qui s’appuie sur la conviction que l’océan est une source clé des solutions à opposer au réchauffement climatique.

Découvrez le programme du #OceanActionDay du 5 novembre.

Des sessions organisées sur différents pavillons nationaux suivent cette journée dédiée. Pour suivre ces échanges, rendez-vous sur le site de la COP26.

La COP26, une mobilisation décisive pour lutter contre le réchauffement climatique

Reportée d’un an en raison de la crise sanitaire, la COP26 s’est ouverte à Glasgow le 31 octobre dernier. Cette 26e édition réunit, comme chaque année depuis 1995, les États signataires de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Plus de 190 dirigeants sont présents etdes dizaines de milliers de représentants de gouvernements, de villes, de régions et d’acteurs non étatiques (entreprises, investisseurs, ONG, etc.) participent aussi à ces deux semaines de négociations.

L’objectif ? Définir des actions concrètes à mettre en œuvre pour répondre à l’objectif à long terme de l’Accord de Paris : maintenir le réchauffement climatique sous la limite des 2°C en réduisant au maximum les émissions de gaz à effet de serre.

Dans le dernier rapport du GIEC, les scientifiques soulignent la nécessité de diviser par deux les émissions mondiales de gaz à effet de serre au cours des dix années à venir. La COP26 doit permettre, dans ce cadre, aux pays d’annoncer leurs nouveaux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.