Communiqué de presse

Opération Ravenel : les recherches de l'épave ont débuté à Saint-Pierre-et-Miquelon

Publié le 01/06/2021

La campagne de recherche de l’épave du Ravenel a débuté le 23 mai 2021 au large de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon. Ce navire de pêche disparu en janvier 1962 n’a toujours pas été retrouvé malgré plusieurs tentatives. Grâce à l’utilisation du drone DriX, conçu, développé et opéré par l’entreprise française iXblue, cette campagne de recherche s’appuie sur des moyens technologiques inédits afin de résoudre le mystère de l’un des naufrages les plus importants dans l’histoire de la pêche française.

Partis en mer en janvier 1962, les 15 marins à bord du Ravenel avaient dramatiquement disparu après 8 jours de navigation. L’épave du bateau n’a jamais été retrouvée depuis lors. Au mois d’avril 2021, Annick GIRARDIN, ministre de la mer, a annoncé le lancement d’une importante campagne de recherche, ce qui a suscité un très fort engouement de la part de la population locale. Une zone de recherche de 439 km² a été définie grâce aux informations et à la documentation récoltées par les deux associations regroupant les descendants des disparus, « Ravenel » et « Recherche Ravenel », ainsi que par les équipes de Météo France et du Département de recherche archéologique subaquatiques et sous-marine (DRASSM).

Depuis le 23 mai, le drone autonome de surface DriX cartographie les fonds marins de cette zone nouvellement définie, à la recherche d’indices sur la localisation de l’épave du Ravenel ou des composantes de sa structure. Développé par la société française iXblue, ce drone est équipé de moyens performants de localisation et de détection d’obstacles, lui permettant d’effectuer ces missions de manière autonome. Il est en liaison constante avec la terre et un navire accompagnateur. Le DriX intervient 24/24h et est supervisé par trois spécialistes. Pour l’accompagner, quatre moyens nautiques de l’Etat se relaient en surface : le patrouilleur Fulmar de la Marine Nationale, le baliseur P’tit Saint-Pierre de l’Armement des Phares et Balises, la vedette Charente du Service des affaires maritimes et portuaires (SAMP) de la direction départementale des territoires de l’alimentation et de la mer (DTAM) et de la vedette SAO de la Gendarmerie Nationale. Les autorités canadiennes ont délivré leur autorisation pour la prospection dans leurs eaux internationales et ont proposé leur aide dans le cadre de ces recherches.

La campagne de recherche durera un mois au total.

 

* * *

 

Figure 1 : Zone de recherche définie par la coopération entre le DRASSM et Météo France

 

 

Figure 2 : Lancement des recherches par le drone DriX de l’entreprise française iXblue

 

À propos d’iXblue

iXblue est une entreprise française spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements de haute technologie dans les domaines de l’autonomie, de la mer et de la photonique. S’appuyant sur son expertise de pointe dans les domaines de la construction navale et de la robotique, iXblue conçoit des plateformes maritimes autonomes toujours plus performantes, économes et respectueuses de l’environnement. Disposant de la maîtrise complète de sa chaîne de valeur grâce à une intégration verticale de ses technologies, iXblue développe également des systèmes et solutions innovantes pour la navigation inertielle, le positionnement et l’imagerie sous-marine. Leader de son domaine, iXblue participe activement à des consortiums visant à repenser l’industrie navale du futur et à créer une filière d’excellence pour l’autonomie maritime.