Actualité

Route du Rhum - Destination Guadeloupe

Publié le 06/11/2022

Légende Route du rhum 2022 - Saint-Malo

Crédits : DGAMPA
Le 9 novembre, 138 bateaux ont pris la mer depuis le port de Saint-Malo en course pour la mythique Route du Rhum - Destination Guadeloupe ! Pour cette 12ème édition le Secrétariat d'État chargé de la mer via la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) d'Ille-et-Vilaine, la Délégation à la Mer et au Littoral a assuré le rôle de représentant du Préfet maritime.

138 bateaux dans les bassins du port de Saint-Malo. 13 jours de festivités. 70 000 m2 de village. 20 skippers malouins.
«Cette 12e édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe est celle de tous les records»

Gilles Lurton

maire de Saint-Malo et président de Saint-Malo Agglomération.

Une course légendaire

Créée en 1978 par Michel Etevenon, La Route du Rhum - Destination Guadeloupe est la reine des courses transatlantiques en solitaire. Depuis 44 ans, elle relie Saint-Malo en Bretagne à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, et regroupe sur une même ligne de départ tous les 4 ans, les grandes figures de la voile, professionnels et amateurs pour une course d'une distance totale de 3 542 milles.

Le Secrétariat d'Etat en charge de la réglementation et de la sécurité

Le Secrétariat d’Etat chargé de la Mer dispose d'un stand dans le village des animations de la Route du Rhum, situé au niveau du Hall 3A zone 2 du Quai Saint Malo,du 25 octobre au 6 novembre.

Le jour du départ, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) d'Ille-et-Vilaine s’occupe de plusieurs aspects : réglementation de la circulation en mer, validation du dispositif de sécurité proposé par l'organisateur, gestion des canaux de communication (VHF). Le dispositif de police du plan d'eau est également coordonné par les délégués mer et littoral d'Ille-et-Vilaine et des Côtes d'Armor.
La délégation mer et littoral accompagne aussi l'organisateur dans la prise en compte des impacts de l'afflux de  public dans des zones classées Natura 2000 et évalue  les mesures qu'il met en œuvre.

Cap sur le développement durable

Véritable épopée sportive et humaine, cette course transatlantique rassemble environ 1,3 million de visiteurs sur 13 jours. En plus des visites de bateaux à quai, plusieurs centaines d’exposants animent les 70 000 m2 du village. L'occasion pour les Teams et l’équipes d’organisation d’OC Sport Pen Duick de construire une politique d'accueil autour du développement durable avec un objectif fort : faire de la course une plateforme d’impact et d'engagement pour la préservation de l'océan. Cela passe notamment par des conférences intitulées "l’heure durable" programmées tout au long des festivités.

Pour accompagner cette stratégie, OC Sport Pen Duick a choisi de s’appuyer sur Surfrider Foundation Europe qui devient ONG partenaire de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Pendant toute la durée de course les équipes de l’ONG assurent la sensibilisation du grand public à la protection de l’Océan par une présence forte sur le village, des actions pédagogiques et des actions de promotion pour toucher le plus de monde possible.

En tant que marin, on est en contact direct avec l’environnement et l’état de la mer qu’on voit évoluer quand on traverse l’atlantique. Je pense qu’on est tous sensible à ce sujet-là, mais il y a un réel effort à fournir de la part de la Course au large en terme d’empreinte carbone.

Fabrice Payen

skipper qui prendra le départ de la Route du Rhum le 6 novembre prochain.