Communiqué de presse

Nomination d'Éric Banel à la tête de la nouvelle direction générale des affaires maritimes, de la pêche et de l'aquaculture

Publié le 02/03/2022

Le Conseil des ministres a décidé ce jour de la nomination de Monsieur Eric Banel, premier directeur général des affaires maritimes, de la pêche et de l’aquaculture.

Cette nouvelle Direction générale annoncée hier par le Journal officiel vient rassembler, au service des usages et des usagers du maritime, les deux principales directions traitant du maritime au niveau central de l’Etat, à savoir la Direction des affaires maritimes (DAM) et la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture (DPMA), ainsi que les personnels des capitaineries des ports d'Etat. Elle regroupe 300 agents, essentiellement localisés à Paris, et pilote un réseau de 2800 agents en services déconcentrés, répartis sur tout le littoral et outre-mer. A ce titre, le directeur général sera notamment chargé de l’économie maritime, de la formation et de l’emploi maritimes, de la planification des espaces maritimes et littoraux, de la surveillance, du contrôle et du sauvetage en mer, de la flotte de commerce, des pêches maritimes, de l’aquaculture et des produits de la mer, de la plaisance et du nautisme, de la sécurité maritime et de la sûreté des navires, de la transition écologique des navires et de la police portuaire.

Eric Banel était, depuis décembre 2020, à la tête de la Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture (DPMA) rattachée au Ministère de la mer et au Ministère de l'agriculture et de l'alimentation, et co-rédacteur du rapport sur la préfiguration d’une direction générale de la mer. Il devient donc le premier directeur général de cette nouvelle structure, après une carrière consacrée à la mer et à la modernisation de l’administration maritime. Administrateur général des Affaires Maritimes, Eric BANEL a occupé de nombreux postes de direction en services déconcentrés, à Boulogne-sur-Mer, à La Réunion et en Nouvelle Aquitaine, en administration centrale, au ministère chargé de la mer, au commissariat général au plan et au Secrétariat Général de la Mer, mais aussi dans le secteur privé, comme délégué général d’Armateurs de France entre 2012 et 2017.

Je remercie Eric Banel d’avoir accepté ce beau défi qui vient concrétiser un engagement que j’avais pris de faire évoluer l’administration de la mer. Je fais confiance à son expérience et à sa connaissance du terrain pour relever les grands défis qui sont devant nous, le plan d’action pour une pêche durable, l’implication du ministère de la mer dans l’épopée des grands fonds marins, la construction de la stratégie nationale de la mer et du littoral, la transition écologique des navires pour ne citer que quelques exemples. Et avec une direction générale toute entière dédiée au maritime, le ministère de la mer n’en est que plus fort et peut continuer à grandir.

J’ai une pensée chaleureuse pour Thierry Coquil, directeur des affaires maritimes, qui a œuvré sans relâche au succès de cette politique et qui a permis, avec Eric Banel, d’aboutir dans ce projet de direction générale, je sais qu’il continuera son infatigable défense du service public et le remercie pour ces deux années à mes côtés.

Annick Girardin