Réouverture du musée national de la Marine

Mis à jour le 15/12/2023

Actualité

Le 17 novembre 2023, le musée national de la Marine à Paris a rouvert ses portes et le président de la République et le secrétaire d’État chargé de la Mer ont tenu à l’inaugurer. Plus de six ans après sa fermeture, le musée dévoile son nouvel écrin, son parcours renouvelé et ses collections restaurées.

© Musée national de la Marine / Odilon Corby

Un parcours entre traversées et escales dans l’histoire

Au sein du Palais de Chaillot, place du Trocadéro, le musée national de la Marine s’est réinventé. Son nouveau parcours s’articule de manière thématique autour de plusieurs galeries présentant plus de 1 000 pièces, toutes restaurées.

Tel un voyage, chaque étape est une traversée ou une escale qui nous plonge dans l’univers de la mer. On y découvre des trésors tels que : des objets scientifiques et techniques, militaires, archéologiques et ethnographiques, mais aussi modèles, photographies, sculptures, peintures, arts graphiques, arts décoratifs ou encore textiles.

En plus des collections historiques, le musée nous dévoile la fabrication des bateaux les plus majestueux, l’univers de la pêche, du sauvetage en mer et de l’exploration…

Vous découvrirez par exemple, l’histoire du plus légendaire naufrage de la Marine française, celui du Comte de La Pérouse, un célèbre marin et explorateur. Il était chargé par Louis XVI de poursuivre l’exploration du Pacifique et d’ouvrir de nouvelles routes maritimes à la fin du 18e siècle.

Interactif, immersif et accessible à tous

Du projet culturel à l’architecture, des objets exposés au parcours de visite, tout a été entièrement repensé pour plonger le visiteur au cœur de la mer et de ses enjeux, à l’image d’une vague géante de près de 10 mètres, invitant le public à s’engouffrer au cœur des tempêtes ayant façonné l’imaginaire marin. Une fragrance sur-mesure diffusée dans les halls, évoquant les embruns du bord de mer, a même été développée pour renforcer l’immersion dès que l’on franchit les portes du musée.

Vivant et interactif, le musée fait également appel aux technologies les plus innovantes, avec une cinquantaine de dispositifs audiovisuels et manipulations à réaliser : bornes tactiles, réalité virtuelle, simulateurs Rafale...

Tout a été conçu pour que chacun s’y sente bien, de la mobilité à la médiation. Des traductions en braille et en langue des signes françaises et des textes faciles à lire et à comprendre sont répartis le long du parcours.

Une grande diversité d’activités est proposée à l’ensemble des publics, de tous les âges, afin de les accompagner dans leur cheminement. Comme un casque de réalité virtuelle permettant aux visiteurs de se mettre dans la peau d’un passager du Paraguay, un paquebot lancé en 1888.

Une sensibilisation aux grands enjeux maritimes

Le musée souhaite être un outil de sensibilisation de tous les publics sur les enjeux maritimes d’hier, d’aujourd’hui et de demain : ils sont à la fois économiques, écologiques et militaires.

À travers l’illustration du Havre, relié à Paris par l’axe de la Seine, les visiteurs découvrent les multiples activités portuaires et leurs acteurs, les routes maritimes de la consommation ainsi que les énergies en mer, mais aussi les loisirs et sports nautiques. Cette traversée permet de découvrir les tenants et aboutissants des flux marins incessants et à quel point nos modes de vie et de consommation sont liés au monde maritime et à son économie mondiale.

L’importance de la protection des mers et de l’océan y est aussi abordée, au travers des marées noires et de leurs conséquences sur l’environnement. Des solutions sont présentées comme l’émergence des énergies marines renouvelables et des bateaux moins polluants.

Le musée se veut être un lieu participatif et engagé qui éveille les consciences à ce message universel : « La mer est l’avenir de l’Humanité. ».

Préparer sa visite
Musée national de la Marine